Couture

Jupe Chardon

Bonjour,

Bienvenue sur le blog et merci de lire mon tout premier article!

 

#10semaines10marquesdepatrons
#roselalastudio

 

Comme je vous l’annonçais sur IG ‘roselalastudio‘ ce blog sera dédié à la couture et notamment à la réalisation de patrons. Je souhaite vous présenter les plus grandes marques de patrons de couture indépendantes ainsi que les nouvelles maisons qui montent. Le blog démarre fort avec l’objectif suivant: 10 semaines / 10 marques de patrons. Pour chaque marque je choisis un patron qui me plait. Je réalise le modèle en essayant de mettre au maximum en valeur le patron notamment grâce au choix du tissu.

Ainsi à partir d’aujourd’hui je vous présenterai chaque semaine, et pendant les 9 suivantes, une nouvelle marque de patrons de couture indépendante. J’ai fait ma sélection parmi les marques les plus en vogue selon les modèles qui me plaisent bien sûr. J’avoue j’ai eu du mal à choisir et à me limiter à 10. Pour ne pas vous noyez tout de suite une sélection s’imposait. Alors je ne vous dévoile pas tout de suite la liste. Laissons le suspens s’installer. Si vous êtes une couturière avertie vous en connaissez certainement déjà quelques unes. Si vous débutez c’est l’occasion de découvrir les maisons phares parmi l’offre pléthorique.

Les articles seront accompagnés du récit de la réalisation, de l’ouverture de l’enveloppe à la dernière couture. Vous pourrez observer le rendu grâce aux photos et me faire part de vos commentaires. Afin de bien comprendre certains détails qui m’ont parus important, j’illustrerais les articles de nombreuses photos de l’ouvrage sous toutes les coutures et en gros plan. Je n’épargnerai pas mes maladresses, cela pourra vous servir à les éviter. Et je vous encourage bien sûr à me faire part de vos conseils.

Petit détail mais pas des moindres. Je fais souvent une toile du modèle. J’aime que le tombé du vêtement final soit aussi juste que possible alors c’est une étape indispensable. Bon à part si c’est un modèle très simple et peu près du corps. La toile me permet d’une part de m’entraîner aux éventuelles difficultés techniques de réalisation (sans abimer un beau tissu fragile ou en métrage limité) et bien sûr d’ajuster certaines longueurs, accentuer/réduire/déplacer certaines mesures.

Pour vous donner une idée de ma morphologie. Je mesure 1m74 pour 62kg. Je fais une taille 40 avec des mensurations proches de celles utilisées pour la réalisation du prêt-à-porter. La plupart des vêtements du commerce tombent bien. Donc lorsque j’ajusterai les patrons ce sera plus par soucis du détail  que par erreur du patron. Et puis même avec une taille standard nous n’avons pas toutes les mêmes courbes et c’est bien normal.

Pour cette première semaine voici ma sélection:

La Marque

La première marque que je vous présente pour ouvrir le blog est d’après moi l’une des plus populaires sur le net chez les petites françaises mais aussi à l’étranger. Deer and Doe.

Le Modèle

J’ai choisi la jupe Chardon. Pourquoi? Pour sa coupe structurée et seyante. Et pour la versatilité de son usage. En effet, la taille haute met en valeur toutes les silhouettes et les statures. Grande ou petite, elle ira à toutes. Elle peut aussi bien se porter en mode ‘casual’ avec des ballerines et une blouse. Et pour un effet plus habillé, des talons et/ou une veste feront bel effet.

Pour la réaliser j’ai porté mon choix un lin jaune. Et oui j’aime la couleur. Comme elle n’est pas toujours facile à trouver en magasin, lorsque je couds j’y vais franco. Le lin est une matière légère et aérée. Celui-ci a une certaine épaisseur qui convient très bien à la couture de ce modèle et qui lui permet d’obtenir le tombé ‘cloche’ de cette coupe élégante. Mais vous pouvez très bien choisir une matière plus fluide. L’effet sera moins architectural mais tout aussi sophistiqué grâce aux plis plats.

J’ai préféré la doubler pour plus de confort. J’aime beaucoup les doublures fines et toutes douces. Pour la doubler j’ai utilisé un simple coton blanc très fin.

Alors pour ce modèle j’ai acheté le PDF.

Coût: pochette 14 € / pdf 11€

Frais de port: 1€ par achat, gratuit à partir de 3 achats

Tailles: Du 34 au 46 (pochette), du 34 au 52 (pdf)

Niveau de difficulté: 2/5

Mensurations 38 (68 / 94) 40 ( 72 / 98)

 

Le dossier à télécharger contient 8 documents. Dont les instructions des instructions alors c’est promis vous n’aurez aucunes difficultés à imprimer/assembler votre patron. Il existe 2 versions de la jupe. Là aussi aucune confusion possible car il y a un document disponible pour chaque version de la jupe. Vous avez la possibilité de l’imprimer chez vous en A4. Mais si vous ne vous sentez pas de le faire, vous avez la version en planche A0 que vous pourrez amener chez votre imprimeur.

Le livret d’instruction contient le pas à pas. Si vous commander la version papier il s’agit du même document. Le pas à pas est on ne peut plus clair. Les étapes sont suffisamment détaillées, mais pas excessivement non plus. C’est bien, ça donne l’impression qu’on y arrivera assez rapidement. Pas de difficultés particulières.

 

Fournitures 

150 cm de tissu sur 140 cm de large

50 cm de thermocollant 

1 zip de 25cm

2m de biais pour l’ourlet

 

Idées de matières 

sergé léger, lin, denim, chambray ou satin de coton. Prévoyez davantage de tissu pour raccorder les motifs.

 

Voici le résultat:

Et on explique les détails au fil des images.

 

J’aime particulièrement la taille haute serrée et l’effet cloche de cette jupe qui lui confère une touche vintage.

 

 

Le tombé est élégant.

 

 

J’ai choisi de coudre la version avec passants pour la parer d’une jolie ceinture. Pour une raison esthétique et pratique. Si le tissu se détend légèrement en la portant, ainsi on peut garder la taille près du corps.

 

 

Les passants sont faciles à coudre.

 

 

Voici la taille vue de dos. La fermeture invisible n’est pas vraiment invisible car je n’ai pas de pied à fermeture invisible (en commande), seulement le pied à fermeture éclair normale.

Le résultat n’est pas trop mal, mais peut mieux faire…

 

 

Pour réaliser les plis plats je vous conseille, pour un maximum, de précision de placer une épingle perpendiculairement là où les 2 coutures latérales parallèles s’arrêtent. Ainsi elles seront exactement de la même longueur et symétriques.

 

 

Ha les poches! J’adore. Elles sont trop rares sur les jupes et les robes. Pourquoi? C’est si facile à monter. D’accord cela rallonge un peu le temps de réalisation. Mais vos mains vous remercieront plus tard !

 

 

Le zip ouvert avec vue sur la doublure.

 

 

L’ourlet du bas réalisé avec un biais et un point invisible de l’extérieur. Oui un peu fastidieux mais j’aime bien ne pas voir la couture sur le bas d’une jupe. Il me semble tout même que j’ai encore des choses à apprendre sur les ourlets invisibles et la pose du biais. Quels sont vos conseils?

 

 

La doublure. Comme expliqué sur le site de Deer and Doe la réalisation de la doublure est la même que celle de la jupe (sans la ceinture bien sûr). Pour la longueur j’avais fais la même puis couper le bas. Mais en calculant à l’avance ou peut couper la doublure de la longueur

L = taille de la jupe – longueur de l’ourlet – 2cm

Ainsi on est sûr qu’elle ne dépasse pas et on ne gâche pas du tissu.

 

 

La doublure est posée endroit contre endroit.

 

 

Pour la doublure j’ai fais un ourlet à la machine avec le pied ourleur. Très facile et rapide.

 

 

Voici un détail de comment s’emboîtent tissu et doublure au niveau du zip. Si vous avez des conseils là-dessus je suis aussi preneuse.

 

 

Ici aussi j’aimerais un rendu plus ‘polished’, de plus belles finitions. Et ces épaisseurs de tissu+doublure+zip me chiffonnent un peu. L’idéal serait de les dissimuler à l’intérieur en faisant en sorte que les coutures soient entre le tissu et la doublure. Je manque d’expérience. Qui aurait un article/tuto/vidéo sur la pose de fermeture éclair moins apparente (à l’intérieur du vêtement) avec de belles finitions?

 

 

Voilà c’est terminé!  J’espère que cela vous aura plu et inspiré pour vos prochaines créations. Et je vous dis à la semaine prochaine pour une nouvelle marque de patron et une nouvelle réalisation!

Bonne semaine!

 

Bilan: Un IT patron!

Les plus:

  • patrons et instructions très bien présentés
  • modèle infaillible

Les moins:

  • je n’en vois pas

 

Choix du tissu pour ce modèle:

Les plus:

  • très confortable à porter
  • bonne tenu et joli tombé

Les moins:

  • froissable

 

Conclusion: Lancez-vous les yeux fermés!

La réalisation de cette jupe prend certes plus de temps que celle d’une jupe droite, 9 pinces oblige. Mais pas tant que cela au final. Vous allez tombé amoureuse de cette jupe ‘so chic’ dés le premier essayage. Et vous ne pourrez plus vous en passer!

Bonne couture!

***

Shopping 

Patron: la jupe Chardon de Deer and Doe

Tissu: lin jaune

***

Compléter son look: 

 

 

10 commentaires

  • Claire C

    Très joli blog et super 1er article super complet merci beaucoup. Cela faisait longtemps que je lorgnais sur cette jupe, et là je pense que je vais bientôt craquer 😉 je me rejouis de lire la suite (surtout que je fais … 1m74 pour 62 kg 😉 .

    • roselalastudio

      Merci Claire! Vous êtes la première à commenter cet article et ce blog tout neuf! Vos mots sont très encourageants. Et je suis ravie que cette jupe vous inspire. A bientôt

  • SANDRINE DUQUENNE

    Bienvenue dans la Blogosphère et Bravo pour tant de travail et de précision.
    Je vais vous suivre avec plaisir, car j’adore avoir une idée sur les patrons de créateurs indépendants. Vos photos sont sublimes et mettent très bien en valeur votre travail.
    Au plaisir de vous suivre…..
    Sandrine.

  • astérOïde

    Très bel article!
    En effet, avec un pied fe invisible tout sera plus facile et le résultat impec.

    En ce qui concerne la doublure, je la couds à points invisibles à la main le long de la fe, ça fait de belles finitions : je couds le dos de la doublure jusqu’à la fe, puis je repasse les coutures ouvertes, en pliant le tissu qui bordera la fe. Puis couture à la main.

    L’idée du biais pour l’ourlet est top!

  • Gigette

    Bonjour,

    Super idée ce blog
    Juste pour la doublure de ta jupe, jte conseillerai de déduire la parementure et de la coudre directement dessus… Comme ça tu peux rentrer ta FE dans tes marges ainsi t’as pas besoin de les coudre à l’extérieur ; )
    Et quand tu couds la doublure sur la FE tu fais un “rentré” et fais des points invisible a la main. Bon je sais pas tu m’auras comprises !!! Je sais plus si a l’époque j’avais montré les détails sur le blog, d’ailleurs je plus certaine que c’est la bonne adresse !!!
    Bonne couture
    Gigette

Répondre à Gigette Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *